Première source d’énergie verte

Première source d’énergie verte

La biomasse est la première source d’énergie renouvelable utilisée en Europe : elle y représente les deux tiers de la production de chaleur ou d’électricité renouvelable. Elle est une composante essentielle de la transition énergétique mise en œuvre au sein de l’Union européenne.

La biomasse est constituée des matières organiques, principalement végétales, utilisées pour la production d’énergie. Elle est la plus ancienne source d’énergie utilisée par l’homme, et la plus répandue, sous des formes les plus diverses : bois bûche, paille, granulés de bois, plaquettes forestières, bagasse, fourrage, algues,…

Un impact climatique neutre

Le CO2 libéré dans l’atmosphère lors de la combustion de la biomasse est le même que celui absorbé par les arbres au cours de leur croissance : il est à son tour recyclé par les plantes en cours de croissance.

Une ressource renouvelable

Grâce à une gestion forestière durable qui respecte les cycles de renouvellement et le remplacement des arbres abattus, la biomasse issue du bois est une ressource renouvelable. La biomasse est l’une des sources d’énergie renouvelable dont la technologie de conversion énergétique a déjà été éprouvée depuis plusieurs dizaines d’années et les difficultés techniques ont été maîtrisées.

La biomasse issue du bois forestier et de catégorie A (bois propre), utilisée par Sylviana, est non toxique et non-allergénique.

Une énergie prévisible aux applications multiples

Contrairement aux sources d’énergie renouvelable fluctuantes, comme l’éolien ou le solaire, la biomasse peut alimenter une centrale de manière régulière quand les approvisionnements proviennent des environs immédiats de la centrale. Une centrale biomasse bien gérée produit avec fiabilité et régularité l’électricité et la chaleur dont dépendent ses clients. Les applications de la biomasse dans le cadre de la production d’énergie passent par de multiples canaux, depuis les petites chaufferies individuelles, jusqu’aux installations industrielles de production d’énergie et aux centrales dédiées et à la co-combustion de la biomasse en centrale thermique.

Un enjeu économique et social

La filière bois représente 60 000 emplois en France, principalement dans les activités liées à l’approvisionnement (coupe, transformation, stockage et transport) et celles liées à la maintenance et l’exploitation des différents appareils à bois. Les activités liées à l’approvisionnement (plus de 36 000 emplois) sont une source d’emploi local dans les zones rurales notamment.